Le VIH (Virus d’Immunodéficience Humaine) est le nom d’un virus qui s’attaque progressivement à tout le système immunitaire, c’est à dire aux défenses du corps humain. La personne infectée par le VIH est dite séropositive.

C’est l’infection sexuellement transmissible la plus connue, ce qui ne signifie pas qu’elle est la plus fréquente.

VIH / SIDA, quelle différence ?

Après plusieurs mois ou années, la personne infectée par le VIH n’a plus la capacité de se défendre contre les maladies infectieuses. Elle est alors au stade SIDA (Syndrome d’Immunodéficience Acquise).

Comment se transmet le VIH ?

Le VIH se transmet :

  • par le sang ;
  • en cas d’échange de seringues ;
  • par le sperme et les sécrétions vaginales lors d’un rapport sexuel avec pénétration vaginale, anale ou buccale ;
  • de la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement.

Comment dépister le VIH et traiter le SIDA ?

Le VIH est détecté grâce à une analyse sanguine effectuée au moins 6 semaines après le rapport à risque.

Actuellement, aucun traitement ne permet d’éliminer définitivement le VIH chez une personne infectée. Des traitements associant plusieurs médicaments permettent toutefois de ralentir, de stopper, voire de faire régresser le virus. On vit alors avec le virus sans déclarer le SIDA.

Grâce à ces thérapies, les personnes infectées peuvent travailler, faire du sport, sortir, avoir des relations sexuelles, à condition de se protéger, etc. Avec ces traitements, les femmes séropositives ont également moins de risque d’infecter leur bébé si elles tombent enceintes.

Certaines personnes séropositives vivent désormais aussi longtemps que si elles n’avaient pas été malades. Ces traitements sont néanmoins contraignants, avec de nombreux effets secondaires et ils doivent être pris toute la vie.

Si tu as eu une relation sexuelle non protégée avec une personne à risque ou que tu connais mal, il existe un traitement d’urgence qui réduit les risques de contamination.

Quels sont les symptômes du VIH/SIDA ?

Lorsque le VIH est peu actif, c’est ce que l’on appelle la primo infection. Les symptômes peuvent passer inaperçus. La personne infectée ressentira parfois

  • de la fatigue ;
  • de la fièvre ;
  • des courbatures.

Cet état peut durer de quelques mois à plusieurs années. C’est pourquoi la maladie peut être diagnostiquée tardivement.

Durant cette période, la personne infectée est contagieuse et peut transmettre le VIH sans le savoir, d’où la nécessité d’utiliser systématiquement un préservatif, y compris si tu penses que toi et ton·ta partenaire, êtes en bonne santé.

Au fil du temps, le VIH affaiblit le système immunitaire. La personne infectée est alors fragilisée et susceptible d’attraper des infections virales ou bactériennes (grippe, gastro-entérite, pneumonie, cancer, affections du foie…).

Les différents symptômes de ces maladies se manifestent alors, souvent avec des complications :

  • fièvre ;
  • gonflement des ganglions ;
  • diarrhée ;
  • toux ;
  • perte de poids ;
  • insuffisance respiratoire…

Quelles sont les conséquences du SIDA ?

Le SIDA se déclare lorsque le système immunitaire de la personne infectée est impuissant à lutter contre les infections graves.

Actuellement, un million de personnes meurent du SIDA chaque année dans le monde.