Tu te demandes peut-être combien coûte une pilule du lendemain ou s’il est possible de te faire poser un stérilet quel que soit ton âge ? Cet article revient sur tes droits en matière de contraception.  

J’ai le droit d’aller voir un·e médecin ou un·e gynéco sans l’accord de mes parents ?

Oui. Tu peux aller consulter sans tes parents, ou leur demander de rester dans la salle d’attente. Les professionnel·le·s de santé sont tenu·e·s au secret médical.

J’ai le droit de refuser un examen gynéco ?

Oui. Tu peux refuser un examen gynéco, sans avoir à te justifier, y compris si tu souhaites une prescription. Si tu n’es pas prêt·e tu peux en discuter ou même dire non.

Cependant si tu souhaites un DIU, l’examen peut être nécessaire pour évaluer la faisabilité de la pose et faire une recherche d’IST préalable à la pose selon la situation.

La pilule du lendemain est-elle gratuite ?

Tu as souvent entendu dire “pilule du lendemain”, mais on dit plutôt pilule d’urgence car elle se prend le plus rapidement possible (le jour même par exemple) et elle peut se prendre jusqu’à cinq jours après le rapport non protégé.

Si tu es mineur·e, tu peux demander la pilule d’urgence en pharmacie, c’est anonyme et gratuit.

Si tu es majeur·e, tu payeras entre 7 et 20 euros. Elle sera remboursée à 65% si tu as une ordonnance (mais elle n’est pas obligatoire).

Une pharmacie n’a pas le droit de te refuser la pilule d’urgence. Tu peux aussi demander à un·e infirmièr·e scolaire ou un centre de planification.

Je peux prendre la pilule du lendemain plusieurs fois ?

Tu peux prendre la pilule d’urgence autant de fois que tu en auras besoin.

Mais sache qu’elle décale l’ovulation et peut avoir des effets secondaires : de petits saignements, un retard de règles, des nausées ou maux de tête.

Cependant, ce n’est jamais efficace à 100% et ce n’est pas une méthode de contraception. Si tu as besoin d’une contraception il vaut mieux rencontrer un·e pro de santé pour en discuter et choisir le moyen le mieux adapté pour toi.

Je peux choisir ma contraception ?

Oui. Tu peux choisir selon tes habitudes, ton corps, tes envies, ta sexualité. Personne n’a le droit de t’imposer une méthode, même ton ou ta médecin.

N’hésite pas à venir en parler dans un centre de planning familial qui pourra trouver une solution selon chaque situation.

Je peux me faire poser un stérilet sans avoir eu d’enfant ?

Pendant longtemps, on a pensé que le stérilet (ou DIU) ne pouvait être posé qu’aux femmes ayant déjà accouché. Mais en fait, non ! Les femmes qui n’ont jamais accouché (les nullipares), et même les mineur·e·s peuvent s’en faire poser un.

Mais parfois en cas de règles très douloureuses, ce n’est pas le moyen de contraception le mieux adapté. N’hésites pas à en discuter avec ton·ta médecin ou ta sage femme.

Certain·e·s médecins refusent de le poser encore aujourd’hui… Tu peux demander dans un centre de planification ou contacter le numéro vert IVG contraception au 0800 08 11 11, pour connaître les professionnel·le·s qui acceptent.