La pilule est une contraception orale. C’est un comprimé à avaler chaque jour à heure régulière pour éviter d’être enceinte. On le considère comme un moyen de contraception féminin, dans le sens où il repose majoritairement sur les femmes.

La pilule est composée d’hormones : d’œstrogène et de progestérone, parfois seulement de progestérone.

La pilule se présente sous forme de plaquette le plus souvent de 21 ou 28 comprimés. Il existe plein de pilules différentes.

La pilule est le mode de contraception le plus utilisé en France. C’est un moyen contraceptif très sûr… à condition d’y penser chaque jour !

La pilule a-t-elle des effets secondaires ?

La pilule présente des avantages :

  • règles moins abondantes et moins douloureuses ;
  • disparition des règles, notamment si on enchaîne les plaquettes ;
  • diminution des douleurs prémenstruelles ;
  • plus grande régularité des cycles ;
  • moins d’acné.

Comme tout médicament, elle peut aussi donner des effets secondaires :

  • prise de poids ;
  • tensions et douleurs aux seins ;
  • nausées ;
  • maux de tête ;
  • perte de cheveux ;
  • apparition de l’acné ;
  • petites pertes de sang ;
  • variation de l’humeur ;
  • variation de la libido (désir sexuel) ;
  • cholestérol…

Certains effets sont perçus comme négatifs par certaines utilisatrices, positifs par d’autres (ex : prise de poids).

Ces effets s’expriment différemment en fonction du dosage hormonal et de la manière dont réagit ton corps. Il est possible que tu n’en ressentes aucun.

Si tu ressens une gêne, n’hésite pas à consulter un·e professionnel·le de santé qui te proposera la pilule la plus adaptée et vérifiera que tu n’as pas de contre-indication (surpoids, tabagisme, hypercholestérolémie, hypertension artérielle, antécédents d’accidents par thrombose, certains cancers).

La pilule, comment ça marche ?

Les hormones présentes dans la pilule agissent en mettant les ovaires au repos et en bloquant l’ovulation pour éviter la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde.

Le pilule se prend tous les jours, à heure régulière. Si tu souhaites être enceinte, tu arrêtes la pilule et tu récupères ainsi ta capacité de procréer. La pilule n’augmente pas le risque de stérilité.

Les différentes pilules

Il existe différentes pilules avec des dosages et des compositions qui varient.

Les pilules oestro-progestatives

Elles se présentent en deux types de plaquettes, le plus souvent de 28 ou de 21 comprimés. Le mode d’emploi d’une pilule est assez complexe et nécessite des explications d’un·e professionnel·le de santé. Tu peux te renseigner en appelant le numéro vert du Planning Familial au 0800 08 11 11 ; ou de tout·e autre professionnel·le de santé.

Les pilules progestatives

Elles sont parfois prescrites à certaines femmes qui supportent mal les œstrogènes. Ces pilules sont également compatibles avec le tabac ou plus adaptées pour les femmes de plus de 35 ans.

Elles se prennent en continu. Ces pilules peuvent entraîner une absence de saignements ou des saignement irréguliers sans conséquence pour la santé ou la fertilité.

Les différentes pilules sont plus ou moins dosées. Seul·e un·e professionnel·le de santé est capable de déterminer laquelle peut te convenir le mieux.

Que faire si j’oublie de prendre ma pilule ?

Il peut arriver que tu oublies un comprimé ou que tu le prennes avec beaucoup de retard par rapport à l’heure habituelle.

Si tu prends une pilule oestro-progestative, tu as une marge de sécurité de 12 heures par rapport à l’heure de prise habituelle. Au-delà, continue à prendre tes comprimés mais tu ne seras plus protégée d’un rapport sexuel fécondant ou présentant des risque de grossesse non prévue. Si tu as des rapports sexuels tu n’es plus protégée pendant 7 jours. Tu peux utiliser un autre moyen de contraception (préservatifs, spermicides, etc.) ou adapter tes pratiques jusqu’à la prochaine plaquette.

Si tu prends une pilule progestative, attention, certaines pilules ont une marge de sécurité souvent plus courte (parfois 3 heures seulement). Renseigne-toi sur la notice, en appelant le numéro vert ou en te rendant chez un·e professionnel·le de santé. Tu peux utiliser un autre moyen de contraception pendant les 7 jours suivants, tout en continuant à prendre ta pilule à l’heure habituelle.

Si tu as eu des rapport sexuels dans les 5 jours précédant l’oubli, il est préférable de prendre une contraception d’urgence. Tu peux te procurer une pilule du lendemain ou te faire poser un stérilet.

L’oubli de pilule peut parfois provoquer des saignements en cours de plaquette. Tout rentrera normalement dans l’ordre au cycle suivant.

Si tu as tendance à oublier ta pilule trop souvent, tu peux mettre une alerte sur ton téléphone et éviter de la prendre le soir pour ne pas passer la nuit sans y penser. Tu peux aussi en parler dans un centre de planning familial pour éventuellement te tourner vers un moyen de contraception qui te conviendra davantage comme le patch,  l’anneau, l’implant, les DIU ou stérilets

Tes questions

Quelle est la meilleure contraception ?

La meilleure, c’est celle que tu choisiras en accord avec ton mode de vie, ce que tu es capable de faire, tes envies, ta sexualité……

La meilleure, c’est celle que tu choisiras en accord avec ton mode de vie, ce que tu es capable de faire, tes envies, ta sexualité… Les méthodes sont variées : il y a des méthodes barrière, des méthodes hormonales, des mécaniques. Certaines sont discrètes, certaines sont de longue durée. Pour t’aider à en choisir une, tu peux aller dans un centre de planning familial, appeler le numéro vert 0800 08 11 11 ou te renseigner plus sur cette page. Tu habites Arles, Avignon ou Marseille ? Localise le centre le plus proche de chez toi ici.