Pour une fille, l’arrivée des règles marque la possibilité d’être enceinte. Les premières règles apparaissent à la puberté et s’arrêtent à la ménopause. L’âge des premières règles et de la ménopause varie d’une femme à l’autre.

L’endomètre est le tissu qui recouvre la paroi intérieure de ton utérus et qui se gonfle de sang pour accueillir et faire grandir un embryon s’il y a eu fécondation.

Si l’ovule n’est pas fécondé, l’endomètre (qui contient des vaisseaux sanguins) se détache de la paroi utérine et du sang s’évacue par le vagin : ce sont les règles. Au contraire, si l’ovule est fécondé et que l’embryon s’accroche dans l’endomètre, tu es enceinte, tes règles s’arrêtent.

Le cycle, qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une fille a ses règles, son corps est rythmé chaque mois par des cycles. Cela commence à la puberté vers 12 ans et ça se termine à la ménopause aux alentours de 50 ans. L’intervalle entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes s’appelle le cycle menstruel car il dure environ un mois.

Le Cycle, ça dure combien de temps?

La durée du cycle varie selon les femmes (entre 25 et 35 jours). On dit qu’un cycle est régulier quand le nombre de jours entre les règles est le même à chaque fois. Il arrive que le cycle soit irrégulier. C’est par exemple le cas à l’adolescence, en période de stress, quand tu es fatiguée ou malade, quand approche la ménopause.

Le cycle. Que se passe-t-il dans ton corps ?

Durant le cycle, les libérations d’hormones se modifient et ton corps se prépare pour une éventuelle fécondation. Le cycle dure le temps nécessaire pour accomplir le cycle de vie d’un ovule et la maturation de l’endomètre.

Quel est le rôle des hormones ?

Ton cycle est contrôlé par des hormones (œstrogènes, progestérone), qui permettent chaque mois :

  • le développement de plusieurs ovules dans les ovaires ;
  • l’épaississement de la paroi de ton utérus (endomètre) ;
  • l’ovulation : l’ovule est expulsé de l’ovaire et va migrer dans la trompe qui relie l’ovaire à l’utérus ;
  • les règles.

Elles peuvent aussi avoir un impact sur tes émotions, l’état de ta peau, tes pertes blanches…

Qu’est-ce qui se passe durant l’ovulation ?

Le moment où l’ovule sort de l’ovaire est appelé ovulation. Généralement, on dit qu’elle se produit 14 jours avant les règles. C’est à ce moment qu’une femme a la plus forte probabilité de tomber enceinte. Le moment de ton ovulation dépend de la durée de ton cycle. Par exemple, si tu as tes règles tous les 26 jours, tu auras ton ovulation au 12e jour, alors que si tu as un cycle de 35 jours, ton ovulation a lieu le 21e jour.

Les pertes blanches, c’est normal?

Des pertes blanches en cours de cycle c’est normal. Elle sont plus ou moins abondantes selon les femmes. Ce n’est pas sale, il est déconseillé de faire de toilettes vaginales pour les enlever. Les pertes sont blanches ou jaune pâle, puis deviennent transparentes et gluantes lors de la période d’ovulation comme du blanc d’œuf.

Si tu as des pertes épaisses qui démangent et/ou qui sentent mauvais, ça peut être le signe d’une petite infection. Mais il est possible aussi que aies attrapé une infection sexuellement transmissible. Pour soigner cette infection, tu peux consulter un·e médecin, un·e gynécologue ou aller dans un centre de dépistage (CeGIDD).

On perd beaucoup de sang pendant les règles ?

Lors des règles une petite quantité de sang s’écoule de ton utérus par le vagin durant 3 à 7 jours selon les femmes. Si tu penses avoir des règles très abondantes et que tu es gênée, tu peux en parler avec un·e médecin, un·e gynécologue ou une sage-femme. Tu peux avoir l’impression de perdre beaucoup de sang, en réalité tu perdras au cours du cycle entre 30 et 80 ml de sang.

Les premiers jours, le sang des règles peut être brunâtre puis devenir rouge vif avec quelques caillots. C’est normal.

Que faire si tu as tes règles pour la première fois ?

Dans l’immédiat, tu devras trouver une protection adaptée afin de ne pas salir tes vêtements. Elles sont en vente dans les grandes surfaces ou dans les pharmacies. Il en existe pour les règles légères, moyennes ou très abondantes, pour le jour et pour la nuit. Il ne faut pas les garder plus de 8 heures d’affilée.

  • Une serviette hygiénique se colle dans ta culotte. Rassure-toi, personne ne la remarquera.
  • Le tampon s’insère dans le vagin avec un doigt ou un applicateur. L’avantage, c’est que tu pourras te baigner, contrairement à une serviette. Tu pourras facilement le retirer grâce à un petit fil qui pend en dehors du vagin.
  • La coupe menstruelle (cup) est une petite coupe en silicone qui s’introduit dans le vagin. Il faut la nettoyer plusieurs fois par jour, puis la remettre en place.

N’oublie pas de changer de tampon ou de laver la cup régulièrement pour éviter une infection grave que l’on appelle le syndrome du choc toxique. C’est extrêmement rare mais cela peut arriver si tu les laisses en place trop longtemps. Il est conseillé de ne pas garder un tampon ou une cup plus de 6 heures sans le changer.

L’important est de choisir la protection qui te convient le mieux, en fonction de ton confort et de tes activités.

Le syndrome prémenstruel, qu’est-ce que c’est ?

Certains signes peuvent accompagner l’arrivée de tes règles :

  • Fatigue et émotivité ;
  • Seins douloureux et gonflés ;
  • Bas du ventre tendu ;
  • Poussée d’acné ;
  • Maux de ventre et/ou de dos ;
  • Maux de tête ;
  • Nausées ;
  • Prise de poids…

Ces symptômes font partie du syndrome prémenstruel (SPM). Ils diffèrent d’une femme à l’autre, peuvent varier d’un mois à l’autre et selon les, être plus ou moins intenses, plus ou moins longs. On peut ainsi se sentir énergique et sexy au moment de l’ovulation, déprimée ou irritable la semaine qui précède ses règles.

Si tu es particulièrement gênée, parles-en à un·e pharmacien·ne, un·e médecin ou une sage-femme qui pourra t’indiquer des solutions pour te soulager.

Est-ce que les règles empêchent de vivre normalement ?

À moins d’avoir de très fortes douleurs, les règles n’empêchent pas de vivre normalement, d’aller à l’école, au travail, de se doucher, de manger comme d’habitude.

Les douleurs des règles qui peuvent être très fortes sont dues aux contractions de l’utérus. On peut tenter de les calmer par une bouillotte chaude sur le ventre. N’hésite pas aller marcher ou nager, c’est parfois un bon moyen de relaxer tes muscles. Si rien n’y fait, des médicaments comme le paracétamol ou l’ibuprofène peuvent soulager. La prise de la pilule contraceptive peut aussi être un traitement très efficace contre les règles douloureuses.

Il est possible d’avoir des relations sexuelles pendant tes règles. Il n’y a aucun risque ni contre-indication. L’important est que les deux partenaires soient à l’aise.

Mais attention, contrairement à une idée reçue, les règles ne protègent pas à 100% d’une grossesse ni des des infections sexuellement transmissible. La présence du sang augmente le risque de transmission du VIH et des hépatites. Il faut donc utiliser un moyen de contraception si tu ne souhaites pas tomber enceinte et un préservatif interne ou externe.

Et si les douleurs ne passent pas ?

Quand on a des règles très douloureuses, parfois il s’agit d’une maladie nommée endométriose, assez courante puisqu’elle touche une femme sur dix. On commence à mieux la connaître même si son diagnostic prend parfois des années. Tu peux te renseigner sur endofrance.org ou sur endomind.org et en parler avec un·e professionnel·le de santé.

Tes questions

J’ai des règles douloureuses comment les calmer ?

Les douleurs des règles qui peuvent être très fortes sont dues aux contractions de l’utérus qui évacue la muqueuse. Il y a plein de remèdes…

Les douleurs des règles qui peuvent être très fortes sont dues aux contractions de l’utérus qui évacue la muqueuse. Il y a plein de remèdes qu’ils soient naturels (tisanes, bouillotte, exercice ), ou médicamenteux (ibuprofène, paracétamol,… ). La prise de la pilule contraceptive est également un traitement efficace contre les règles douloureuses. Tu peux aussi demander conseil à ton·ta pharmacien·ne ou ton·ta gynécologue. Tu habites Roquevaire ou Manosque et tu souhaites trouver un·e professionnel·le près de chez toi, consulte notre carte interactive ici.

Quand on a des règles très douloureuses, parfois il s’agit d’une maladie nommée endométriose, assez courante puisqu’elle touche une femme sur dix. On commence à mieux la connaître même si son diagnostic prend parfois des années. Tu peux te renseigner sur endofrance.org ou sur endomind.org et en parler avec un·e professionnel·le de santé.

https://www.endofrance.org/la-maladie-endometriose/qu-est-ce-que-l-endometriose/ ou https://www.endomind.org/

Je suis de mauvaise humeur avant mes règles… est-ce qu’on y faire quelque chose ?

Effectivement, certaines femmes sont sensibles aux variations hormonales du cycle et cela peut affecter leur humeur. On parle de syndrome prémenstruel (ou SPM) pour désigner…

Effectivement, certaines femmes sont sensibles aux variations hormonales du cycle et cela peut affecter leur humeur. On parle de syndrome prémenstruel (ou SPM) pour désigner les symptômes qui arrivent avant les règles : maux de tête, tension dans les seins, douleurs lombaires… Certaines se reposent, certaines prennent des médicaments, certaines utilisent des huiles essentielles, certaines boivent des tisanes, certaines font du sport, … Et toi, c’est quoi ton truc pour te sentir mieux ?

Je ne sais jamais quand mes règles vont arriver…

A la puberté, quand tu commences à avoir tes règles, il est fréquent que l’intervalle entre les règles soit variable, il peut parfois être de…

A la puberté, quand tu commences à avoir tes règles, il est fréquent que l’intervalle entre les règles soit variable, il peut parfois être de plusieurs mois. Souvent, le cycle se régularise progressivement. La durée entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes est généralement de 28 jours, mais le rythme peut être différent pour chacune (en général entre 25 et 35 jours).

Tu peux noter chaque mois le premier jour de tes règles, c’est une bonne habitude qui permet de connaître son propre rythme et de repérer un éventuel retard. Mais peut être fais tu partie des personnes qui ont un cycle irrégulier. Ce n’est pas un problème mais une particularité.