Sais-tu précisément comment est ton sexe ? Comprendre comment il fonctionne, c’est important pour te sentir bien dans ton corps et dans ta tête.

L’aspect du sexe féminin est différent pour chaque personne. Les lèvres, le clitoris et le vagin peuvent être de forme, de teinte et de taille différentes. Les sexes sont souvent présentés de manière binaire et comme bien délimités : le sexe féminin et le sexe masculin. En réalité, il existe plein de variations et de sexes différents. D’ailleurs, des personnes qui ne se reconnaissent pas comme filles peuvent avoir un sexe dit féminin.

Le sexe féminin est constitué d’organes internes et externes.

Les organes externes

Les organes externes, que l’on appelle aussi la vulve, sont :

  • les grandes lèvres (lèvres potentiellement poilues) et les petites lèvres (lèvres du clitoris) qui sont des replis de chair. Malgré leur nom, leur taille varie d’une personne à une autre. Elles sont parfois asymétriques et souvent, les petites lèvres dépassent des grandes lèvres ;
  • le capuchon du clitoris, dans le prolongement des petites lèvres, forme comme une capuche au-dessus du gland du clitoris ;
  • le gland du clitoris, à la jointure des petites lèvres, forme un petit bouton. Parfois il se cache sous le capuchon, il faut alors le décalotter (tirer le capuchon vers le haut) pour découvrir le gland ;
  • l’hymen ferme parfois partiellement l’entrée du vagin (souvent associé à la virginité). L’hymen est une membrane qui peut être très différente d’une fille à l’autre : plus ou moins souple, élastique, fin ou épais. Un tiers des filles n’a pas d’hymen, même sans avoir jamais pratiqué de relation sexuelle avec pénétration vaginale. La cyprine, un liquide lubrifiant, sort de chaque côté de l’entrée du vagin par de tous petits orifices quand on est excité. La vulve devient alors mouillée ;
  • le méat urétral, un petit orifice par lequel sort l’urine. C’est aussi de cette zone que peut sortir parfois l’éjaculation ;
  • l’anus, un orifice fermé qui peut s’ouvrir quand on fait caca ou quand on désire une pénétration anale.

Les organes internes

  • le clitoris est un organe très sensible qui peut apporter beaucoup de plaisir voire un orgasme. C’est sa seule fonction, il comporte ainsi énormément de terminaisons nerveuses. Il gonfle et entre en érection quand tu es excité·e. Sa plus grande partie est interne, seul le gland du clitoris est visible en haut de la vulve ;
  • le vagin, est un conduit humide. Ses parois se touchent mais elles peuvent s’assouplir quand quelque chose (un doigt, un pénis, un objet…) pénètre le vagin. C’est par là que sort le sang des règles. C’est par là également que sort le bébé au moment de l’accouchement. Avec l’excitation il entre en érection, il se redresse, s’allonge et se mouille ;
  • l’utérus, est l’organe dans lequel se développe l’embryon, puis le fœtus quand une femme est enceinte. C’est de là que vient le sang des règles ;
  • les ovaires, sont deux petits organes qui contiennent les ovules ;
  • les trompes de Fallope, sont deux tubes très fins par lesquels l’ovule glisse des ovaires jusqu’à l’utérus ;
  • la prostate, est un organe qui gonfle avec l’excitation et peut produire des éjaculations. Elle est située entre le vagin et l’urètre et entoure l’urètre. Elle peut apporter du plaisir. On peut la toucher tout autour du méat, ou dans le vagin, là où elle forme une bosse rugueuse (c’est ce qu’on appelle communément le point G) ;
  • les muscles du périnée permettent d’ouvrir et de fermer nos orifices : le méat, le vagin et l’anus. La musculation de son sexe peut aider à la continence, à la pénétration et au plaisir. Si on en ressent le besoin, il est possible de consulter à ce sujet.

Pour savoir à quoi ressemble ton sexe, la meilleure solution est d’utiliser un miroir.

Tes questions

L’excision, qu’est-ce que c’est ?

L’excision c’est le fait d’enlever des parties du clitoris : le capuchon, le gland et/ou les lèvres (qu’on appelle aussi petits lèvres ou lèvres internes)….

L’excision c’est le fait d’enlever des parties du clitoris : le capuchon, le gland et/ou les lèvres (qu’on appelle aussi petits lèvres ou lèvres internes). C’est une mutilation sexuelle qui est illégale dans la majeure partie des pays mais qui est encore beaucoup pratiquée. En Europe, 500 000 femmes ont subi ces violences sexuelles. L’excision est un acte douloureux qui peut avoir des conséquences importantes pour la santé sexuelle des femmes et leur sexualité. Elle est pratiquée en grande majorité dans certains pays d’Afrique et d’Asie mais peut également l’être en Europe. L’excision traduit le contrôle exercé par la société sur les femmes et leurs corps. Différentes raisons religieuses, culturelles et sociales servent à la justifier.

On peut subir l’excision à n’importe quel âge. Il arrive qu’on oublie cet évènement car on était très jeune ou bien parce qu’il était traumatisant et que notre cerveau l’a oublié. Tu te demandes si tu as subi une excision, tu as peur de subir une excision ou bien tu as subi une excision : tu peux en parler pour être aidée. Tu peux par exemple contacter le GAMS ; c’est une organisation qui propose de l’écoute et de l’accompagnement sur les mutilations sexuelles féminines et qui milite pour l’abolition de ces pratiques. Tu peux également te rendre dans d’autres lieux d’écoute et d’accompagnement autour des violences et de la santé sexuelle, tu trouveras les contacts sur notre carte interactive.

Si tu ressens des douleurs dues à l’excision, tu peux aussi avoir recourt à la chirurgie réparatrice (qui est entièrement prise en charge par la sécurité sociale). Dans la sexualité, tu peux aussi en parlant avec ton ou ta partenaire et éventuellement avec des professionnel·le·s chercher comment ces moments peuvent devenir agréables pour toi, trouver les pratiques et les parties de ton corps qui te procurent du plaisir…

Ce qui est sûr c’est que tu as le droit d’être protégée du risque d’excision et tu as aussi le droit d’être aidée si tu as subi cette violence.

Est-ce que les filles se masturbent moins que les garçons ?

Les filles ne se masturbent pas forcément moins que les garçons mais l’éducation des filles met souvent l’accent sur la pudeur et le romantisme. Ainsi,…

Les filles ne se masturbent pas forcément moins que les garçons mais l’éducation des filles met souvent l’accent sur la pudeur et le romantisme. Ainsi, rechercher le plaisir par la masturbation est parfois moins bien considéré pour les filles.
De plus, le clitoris, organe du plaisir féminin, est rarement décrit aux enfants. Certaines découvrent très tôt que se toucher procure des sensations agréables. D’autres ne l’apprendront que très tard, voire jamais.
Certaines filles n’apprécieront jamais la masturbation. Pour d’autres, c’est la seule manière d’arriver à l’orgasme.
Cependant, la masturbation féminine n’est plus tabou. On en parle un peu plus, cela permet de déculpabiliser certaines filles et d’en rassurer d’autres.

Je ne sais jamais quand mes règles vont arriver…

A la puberté, quand tu commences à avoir tes règles, il est fréquent que l’intervalle entre les règles soit variable, il peut parfois être de…

A la puberté, quand tu commences à avoir tes règles, il est fréquent que l’intervalle entre les règles soit variable, il peut parfois être de plusieurs mois. Souvent, le cycle se régularise progressivement. La durée entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes est généralement de 28 jours, mais le rythme peut être différent pour chacune (en général entre 25 et 35 jours).

Tu peux noter chaque mois le premier jour de tes règles, c’est une bonne habitude qui permet de connaître son propre rythme et de repérer un éventuel retard. Mais peut être fais tu partie des personnes qui ont un cycle irrégulier. Ce n’est pas un problème mais une particularité.

Mes petites lèvres dépassent des grandes, est-ce que c’est normal ?

Les complexes liés au corps sont fréquents. Il n’y a pas de « norme », grandes ou petites, les lèvres peuvent dépasser ou pas, ne…

Les complexes liés au corps sont fréquents. Il n’y a pas de « norme », grandes ou petites, les lèvres peuvent dépasser ou pas, ne pas être de la même taille des deux côtés… On a tous et toutes des yeux, un nez, des oreilles différentes… C’est pareil pour la vulve ! Elles peuvent aussi varier de forme et de couleur quand elles réagissent à l’excitation.

Comme tu peux le voir dans notre illustration, nous avons fait le choix d’appeler les petites lèvres, les « lèvres du clitoris » car elles sont reliées au clitoris, et les grandes lèvres les « lèvres poilues » car à partir de la puberté, des poils y poussent ! Tu peux être complexé-e par ton sexe, si cela te pèse, n’hésite pas à en parler en à un.e professionnel.le.

Pourquoi parle-t-on de plus en plus du clitoris ?

Si on entend parler du clitoris, si on voit de plus en plus sa représentation, c’est que les femmes revendiquent elles de plus en plus…

Si on entend parler du clitoris, si on voit de plus en plus sa représentation, c’est que les femmes revendiquent elles de plus en plus le droit d’avoir du plaisir. Et le clitoris, c’est l’organe du plaisir des femmes. C’est aussi pour que cet organe soit mieux connu, car encore un quart des filles de 15 ans ne savent pas qu’elles ont un clitoris. Il a fallu attendre la rentrée 2018 pour qu’il soit représenté correctement dans un manuel scolaire.

C’est un organe très sensible dont la stimulation peut apporter beaucoup de plaisir voire un orgasme. Il comporte énormément de terminaisons nerveuses. Il gonfle et entre en érection quand tu es excité·e. Comme ses bulbes internes entourent le vagin, il entre aussi en jeu dans les sensations de la pénétration.