Il peut arriver que tu n’aies ni préservatif ni moyen de contraception et le rapport sexuel a tout de même lieu. Dans ces cas-là, il est important de savoir que toutes les pratiques sexuelles n’exposent pas à la même prise de risque. Il est préférable de se protéger partiellement plutôt que pas du tout. On parle alors de sexe à moindre risque.

Toute pratique quelle qu’elle soit demande le consentement des deux partenaires. Tu peux consentir à une pratique sexuelle protégée mais ne pas vouloir cette même pratique si elle n’est pas protégée.

Comment éviter une grossesse quand vous n’avez ni préservatif ni contraceptif ?

  • la fellation ou le cunnilingus n’entraînent aucun risque de grossesse ;
  • la masturbation mutuelle réduit les risques mais ne les élimine pas complètement si une éjaculation se fait devant l’entrée du vagin ;
  • la pénétration anale comporte moins de risque que la pénétration vaginale. Attention, du sperme peut toutefois couler à proximité du vagin et gagner l’utérus ;
  • le partenaire peut se retirer avant l’éjaculation. Cela réduit les risques mais ne les élimine pas complètement car cela lui demande un bon contrôle de l’éjaculation. Il peut aussi y avoir des spermatozoïdes dans le liquide séminal qui précède l’éjaculation.

Comment limiter le risque d’IST quand on n’a pas de préservatif ?

  • la masturbation mutuelle est quasiment sans risque ;
  • les relations orales (fellation, cunnilingus…) comportent moins de risques de transmission d’IST que les relations vaginales et anales ;
  • les relations vaginales comportent moins de risque de transmission du VIH et des hépatites que les relations anales ;
  • l’utilisation de gel lubrifiant diminue le risque de micro-lésions liées à la pénétration qui augmentent le risque de transmission du VIH et des hépatites.

On a parlé ici de pratiques avec du contact physique entre des personnes mais tu peux inventer une sexualité sans contact ! Par téléphone, derrière un rideau, sans se toucher, par webcam, sextos… Ces pratiques ne comportent bien sûr aucun risque de grossesse ou de transmission d’IST. Par contre, elles demandent toujours un consentement mutuel et peuvent donner lieu à du harcèlement, du chantage, du “revenge porn”

Tes questions

La fellation peut-elle transmettre des maladies ?

Le risque d’être infecté·e lors d’un rapport sexuel oral (par la bouche) est plus faible que lors d’une pénétration mais il n’est pas nul. Chaque…

Le risque d’être infecté·e lors d’un rapport sexuel oral (par la bouche) est plus faible que lors d’une pénétration mais il n’est pas nul.

Chaque situation étant individuelle, il n’y a pas de réponse type. N’hésite pas à appeler le 0800 08 11 11 pour en savoir plus ou à te rendre dans un CeGIDD (Les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic).