Tu peux avoir l’impression que tu n’as pas beaucoup de choix de méthodes de contraception, surtout quand tu es jeune. On parle beaucoup de la pilule, de l’implant et du DIU hormonal (ou stérilet), mais ces méthodes contiennent effectivement des hormones. Or, si tu ne veux ou ne peux pas prendre d’hormones, quelle que soit la raison, c’est ton droit et il existe plusieurs méthodes contraceptives sans hormones qui pourraient te convenir.

Il y a les méthodes dites « barrière » qui empêchent aux spermatozoïdes d’atteindre l’ovule pendant une pénétration pénis/vagin :
– le préservatif externe, qu’on appelle aussi préservatif masculin ;
– le préservatif interne, qu’on appelle aussi préservatif féminin ;
– le diaphragme qui se place au niveau du col avec des spermicides ;
– la cape cervicale qui se place aussi au niveau du col ;
– les spermicides utilisés seuls, sous forme de gel ou d’ovule.

Il existe aussi un DIU (qu’on appelle souvent « stérilet ») qui contient du cuivre et se place dans l’utérus. L’action du cuivre dans cette zone rend impossible la fécondation pendant 4 à 10 ans.

Certaines personnes utilisent aussi des méthodes dites « naturelles » :
– il est possible d’observer ses cycles menstruels, pour déterminer le moment de la fécondation et éviter les rapports non protégés à ce moment-là ;
– il y a aussi le retrait, qui consiste à retirer le pénis du vagin avant l’éjaculation ;
– l’allaitement peut aussi, sous certaines conditions, bloquer le retour de l’ovulation. C’est ce qu’on appelle la méthode MAMA.

Il y a aussi la méthode définitive de ligature des trompes, si tu sais que tu ne voudras pas ou plus d’enfants, qui nécessite une opération chirurgicale, et qui est irréversible. Elle est possible si tu es majeur·e, et demande un délai de réflexion de 4 mois avant de prendre ta décision.

Enfin, il existe plusieurs méthodes de contraception masculines, si tu as des rapports sexuels avec une personne ayant des organes génitaux dits « masculins » : le slip chauffant ou l’anneau, qui maintiennent les testicules à l’intérieur du corps et bloquent la production de spermatozoïdes, et la vasectomie, qui est une méthode de contraception définitive.

Tu peux retrouver plein d’informations sur toutes ces méthodes contraceptives sur le site, et tu peux aussi solliciter des professionnel·le·s (conseiller·e d’un centre de planning familial, sage-femme, etc.) pour t’aider à trouver une méthode de contraception qui te convienne.