Plus on apprend tôt sa grossesse, plus on a de temps pour faire son choix. Pour vérifier si tu es enceinte ou pas tu peux commencer par faire un test de grossesse urinaire ou sanguin. Attention, le résultat du test peut être négatif s’il est fait trop tôt.

Le test de grossesse urinaire

Tu peux faire un test 3 semaines après un rapport sexuel à risque de grossesse ou 2 semaines après une contraception d’urgence (souvent appelée pilule du lendemain). Le principe de ce test est qu’il devient positif au contact de ton urine si tu es enceinte. Il mesure une hormone appelée BHCG ou Beta hCG, que seules les femmes enceintes sécrètent. Les tests urinaires sont fiables à 99 %, et ce, dès le premier jour de retard des règles.

Où trouver un test de grossesse ?

Ils sont gratuits dans les centres de planning familial. Tu peux aussi en trouver en pharmacie ou dans certaines grandes surfaces (1 à 20 euros selon les marques), il n’y a pas besoin d’ordonnance. N’hésite pas également à ton·ta infirmier·e scolaire.

Suivant le modèle de test de grossesse urinaire, il y a plusieurs façons de le faire toi-même :

  • déposer quelques gouttes d’urine sur le test à l’aide d’une pipette avec laquelle tu auras prélevé de l’urine dans un gobelet au préalable ;
  • ou tremper l’indicateur dans l’urine recueillie (dans un gobelet par exemple) ;
  • ou maintenir le test sous ton jet urinaire quelques instants.

Après quelques minutes, un signe déterminant apparaît (+, – , X…). Il vaut mieux que tu réalises le test le matin au réveil car c’est le moment où les urines sont le plus concentrées. Mais le test urinaire peut être réalisé à d’autres moments de la journée, du moment que tu ne bois pas trop afin de ne pas diluer ton taux de BHCG. Attention, quelques médicaments peuvent fausser le résultat.

Le test de grossesse sanguin

Le test de grossesse sanguin se fait par une prise de sang. Il peut être réalisé à tout moment de la journée par un·e professionnel·le de santé (laboratoire d’analyses, dans certains centres de planning familial).

Pour obtenir des résultats fiables, il est préférable d’attendre 3 semaines après un rapport sexuel à risque de grossesse ou 2 semaines après une contraception d’urgence. Le résultat n’est pas instantané, il faut généralement attendre 24 heures. Il est par ailleurs nécessaire d’avoir une ordonnance pour que ce test soit pris en charge. C’est aussi possible de le faire sans prescription médicale mais il ne sera pas remboursé (environ 20 euros à débourser).

Quel que soit le teste, n’hésite pas à demander conseil à un·e professionnel·le si tu as besoin d’aide pour lire le résultat.

Il y a deux autres façons de vérifier qu’on est enceinte :

  • l’examen clinique : un·e médecin ou un·e sage-femme peut (mais pas toujours) indiquer que ton utérus a grossi (ce qui est le plus souvent un signe de grossesse), ce qui couplé à des symptômes et un retard de règles peut se conclure par un diagnostic de grossesse. Mais les soignant·e·s ne sont pas des machines… ils ou elles peuvent se tromper, notamment en début de grossesse.
  • si tu pratiques la symptothermie moderne, un plateau haut de température continu de plus de 21 jours est un signe formel de grossesse.

Depuis combien de temps je suis enceinte?

Il est rarement possible de donner avec exactitude une date de début de grossesse ou date de conception. C’est pour cela qu’on parle plutôt d’estimation.

Les tests de grossesse sanguins proposent une estimation qui n’est pas toujours fiable. On peut aussi évaluer approximativement l’avancée de la grossesse si on connaît la date du 1er jour de ses dernières règles et ainsi calculer le nombre de semaine d’aménorrhées (SA), c’est-à-dire d’absence de règles. De là, on peut donner une date indicative de fécondation 14 jours plus tard et un nombre de semaine de grossesse (SG). Cette déduction est basée sur le modèle d’un cycle régulier de 28 jours…

Mais tout le monde n’a pas des cycles réguliers de 28 jours, les prévisions sur les dates d’ovulation comportent toujours une part d’incertitude, et la fécondation peut avoir lieu jusqu’à 5 jours après….

Tu peux donc commencer par une estimation mais si tu souhaites davantage de précisions (en vue de la poursuite de la grossesse ou d’une IVG), il sera nécessaire de faire une échographie de datation, qui datera de manière sûre à plus ou moins 5 jours.

Attention, si l’échographie est faite trop tôt, on ne verra rien. Il est par ailleurs nécessaire d’avoir une ordonnance pour que cet examen soit pris en charge. C’est aussi possible de le faire sans prescription médicale dans un centre d’imagerie mais il ne sera pas remboursé (environ 35 euros à débourser).

Si le test est positif

Voici plusieurs liens pour t’aider à faire ton choix :

Tes questions

Comment être sûre que je ne fais pas un déni de grossesse ?

Le simple fait que tu te poses cette question affirme que tu n’es pas en train de vivre un déni de grossesse ! Faire un…

Le simple fait que tu te poses cette question affirme que tu n’es pas en train de vivre un déni de grossesse !

Faire un déni de grossesse signifie que tu es enceinte sans en avoir conscience. D’ailleurs, il serait plus juste de parler de grossesse inconsciente ou à l’insu de la personne. C’est-à-dire qu’à aucun moment tu ne penses pouvoir être enceinte, et ton corps peut s’accorder à cette pensée : il ne renvoie aucun signe extérieur de grossesse ! Pas de prise de poids, pas de ventre qui s’arrondit, règles toujours présentes, etc.

Si tu es enceinte sans en avoir conscience, il peut aussi arriver que tu n’interprètes pas certains symptômes de la grossesse comme tels, et que tu te les expliques différemment. Par exemple, tu peux lier une prise de poids au fait que tu aies mangé plus ces derniers temps, ou tu peux aussi lier une absence de règles à du stress ou à une irrégularité habituelle du cycle, etc.
En clair, tu penses à tout sauf à l’hypothèse d’être enceinte.

Les raisons d’une grossesse inconsciente sont multiples et ce phénomène peut toucher toutes les personnes ayant des rapports à risque de grossesse.
Voici quelques hypothèses aux raisons d’une grossesse à l’insu de la personne :
– se croire stérile ou ménopausée ;
– des traumatismes qui peuvent entraîner une non volonté de maternité ;
– un difficile rapport à son corps, à ses éventuels changements en cas de grossesse ;
– des rapports complexes à sa sexualité via des interdits moraux, religieux ;
– une situation d’agression sexuelle ou un viol ;
– etc.

Même si le déni de grossesse est rare (600 à 1 800 dénis chaque année en France pour 755 000 naissances par an), il est très médiatisé car impressionnant et mystérieux.
C’est pourquoi beaucoup de personnes se posent la question du déni de grossesse.

Si tu as le moindre doute et souhaites être rassurée, n’hésite pas à faire un test de grossesse. Car même s’il y a une grossesse inconsciente, les hormones de grossesse sont tout de même présentes dans les urines et le sang dès la troisième semaine de grossesse.

Nous avons utilisé un préservatif, mais mon copain ne l’a pas mis au début de la pénétration car il avait peur de débander. Y a-t-il un risque de grossesse ?

Vous avez utilisé un préservatif mais pas au début de votre rapport, on ne peut donc pas écarter le risque de grossesse, même s’il est…

Vous avez utilisé un préservatif mais pas au début de votre rapport, on ne peut donc pas écarter le risque de grossesse, même s’il est faible. En effet, pendant l’érection et avant l’éjaculation, et sans que le garçon puisse le contrôler, une goutte transparente de liquide séminal sort du pénis, dans laquelle se trouvent des spermatozoïdes. Tu peux prendre une contraception d’urgence et contacter une conseillère au numéro vert 0800 08 11 11 pour plus d’infos.

Ma copine a un retard de règles, mal aux seins et des nausées. Est-ce-qu’elle est enceinte ?

Si vous souhaitez lever le doute, la solution la plus simple, c’est le test de grossesse urinaire. Fiable à partir de 3 semaines après le…

Si vous souhaitez lever le doute, la solution la plus simple, c’est le test de grossesse urinaire. Fiable à partir de 3 semaines après le risque de grossesse (ou deux semaines après la prise de contraception d’urgence), son résultat est quasi instantané. Il est aussi relativement accessible puisque disponible sans ordonnance en pharmacie et dans certaines grandes surfaces (de 1 à 20 euros selon les marques).

Si vous appréhendez le résultat, n’hésitez pas à vous rendre dans un centre de planning familial. En plus de proposer des tests de grossesse gratuits, un entretien vous sera proposé pour évaluer avec les risques pris, informer des conditions de fiabilité du résultat. En effet, gare aux tests faits trop tôt ! Surpris·e, paniqué·e, indifférent·e, dubitatif·ve, soulagé·e ? Cet entretien sera aussi l’occasion de parler de comment vous vous sentez face au résultat, de ce que ça représente pour vous et d’envisager la suite… Tu habites à Nice, Le Tholonet ou Valensole ? Pour trouver le centre le plus proche de chez toi, clique ici. Tu peux aussi appeler le numéro vert 0800 08 11 11, une conseillère vous écoutera et vous orientera si nécessaire.