Chacun·e doit trouver la méthode qui lui convient. L’arrivée de la pilule en 1962 a été une vraie libération pour les femmes. Cependant, petit à petit on a vu qu’elle avait aussi des inconvénients. Du coup, certaines ne souhaitent pas utiliser les méthodes hormonales. Il existe des contraceptions non hormonales (DIU au cuivre (stérilet), diaphragme et spermicides, préservatifs… ) et certaines sont appelées “méthodes naturelles” car elles se basent sur le cycle menstruel et le fonctionnement du corps : méthode des températures, de la glaire cervicale, symptothermie… Tu peux aller voir cet article qui explique leur fonctionnement, ou poser tes questions sur le tchat, au numéro vert, etc.