Sexe, genre, orientation sexuelle, tu peux avoir des difficultés à différencier ces mots. Tu peux aussi te questionner et avoir des doutes sur ton appartenance à tel genre ou à telle orientation sexuelle. Voici quelques pistes de réflexion.

Qu’est-ce que l’orientation sexuelle ?

L’orientation sexuelle indique les préférences d’une personne pour le genre de ses partenaires. Les personnes hétérosexuelles ressentent de l’attirance physique, amoureuse, sentimentale et sexuelle pour des personnes de sexe ou de genre opposé. Les personnes homosexuel·le·s (gays, lesbiennes) ressentent de l’attirance physique, amoureuse, sentimentale et sexuelle pour les personnes de même sexe ou genre. Les personnes bisexuel·le·s ressentent de l’attirance pour les personnes des deux sexes et/ou genres. Enfin, les personnes asexuel·le·s ne ressentent aucune attirance pour quelqu’un·e d’autre.

Est-ce normal d’avoir des doutes ?

Les orientations sexuelles peuvent être définitives mais également évoluer au cours de la vie et en fonction des rencontres. Il existe une multitude de possibilités, d’histoires d’amour et d’attirances. Se poser des questions est normal, surtout à l’adolescence car c’est une période d’évolution et de découverte. 

Faire son coming out, ou pas

Le coming out (dire qu’on est homo, bi·e ou asexuel·le) est un moment qu’on peut redouter, désirer, décaler, refuser, préparer, improviser…  On peut souhaiter faire son coming out à ses ami.e.s mais pas à sa famille, ou inversement… On s’out souvent plusieurs fois dans sa vie, auprès de certain·e·s ami.e.s, de tes parents, de tes collègues, de tes cousin.e.s,…

On peut aussi décider de ne pas faire son coming out à certaines personnes. C’est à toi de choisir à qui, quand et comment tu veux parler de ton orientation. Tu peux suivre ton intuition. 

Faire son coming out peut te soulager, te rendre plus serein.e, plus sûr.e de toi, te rendre visible, permettre des rencontres, clarifier des relations, éviter certaines discussions… Ce moment peut te rapprocher ou au contraire t’éloigner de certaines personnes selon leurs réactions.

Il n’est pas toujours évident d’assumer une orientation ou une identité en-dehors de cette norme hétérosexuelle

L’hétérosexualité, même si elle est le modèle majoritaire, n’est pas la seule orientation sexuelle. Il n’est pas toujours évident d’assumer une orientation ou une identité en-dehors de cette norme hétérosexuelle. Cela peut même exposer à des violences (rejets, injures, agressions physiques, …).

Des personnes homosexuelles se réunissent et s’organisent pour se soutenir, faire valoir leurs droits et lutter contre les violences, comme par exemple le Refuge, Manosqueer, le centre LGBT Côte d’Azur ou Freedom 05

Si tu es confronté·e à des doutes, des violences ou des discriminations, il est important que tu puisses parler à une personne qui saura t’écouter sans te juger.