La gonorrhée est une infection causée par une bactérie Neisseria gonorrhoeae ou gonocoque. Parfois, la maladie reste « dormante » plusieurs semaines et passe inaperçue. Il arrive donc de ne pas se rendre compte de l’infection. Tu pourrais donc contaminer ta ou tes partenaire·s sans le savoir. L’utilisation du préservatif est donc primordiale. (lien)

Quels sont les symptômes de la gonorrhée ?

Cette maladie est surnommée la « chaude-pisse » car elle se traduit souvent par des brûlures urinaires intenses et de la fièvre.

Parfois, la maladie est associée à d’autres symptômes :

  • brûlures et/ou écoulement jaune par le pénis, le vagin ou l’anus
  • démangeaisons autour de la vulve, de l’anus ou au niveau des testicules
  • douleur au bas ventre ou lors de la pénétration

Comment se transmet la gonorrhée ?

Les filles comme les garçons peuvent en être atteint·e·s. Cette infection se transmet au cours d’un rapport sexuel avec pénétration vaginale et/ou orale ou anale, y compris avec les doigts ou un sextoy.

Quelles sont les conséquences de la gonorrhée ?

Quand la gonorrhée n’est pas soignée, le gonocoque peut se répandre dans tout le corps. Il peut provoquer une septicémie (infection généralisée). Par ailleurs, elle peut aussi être cause de stérilité chez les femmes. Comme de nombreuses IST, la gonorrhée fragilise les muqueuses génitales et facilite la transmission du VIH si tu y es exposé·e.

Comment dépister et traiter la gonorrhée ?

Pour détecter la gonorrhée, le médecin prélève un peu de sécrétions à l’entrée du vagin ou du pénis, à l’aide d’un coton-tige. C’est rapide et indolore.

Si nécessaire, le·la professionnel·le de santé prescrira un traitement antibiotique et une crème apaisante. Si toi et ton partenaire êtes atteints, il est préférable de vous soigner tous les deux pour ne pas vous réinfecter. En effet, tu peux être infecté·e plusieurs fois au cours de la vie.