Toutes les études médicales confirment qu’il est extrêmement difficile de vérifier l’absence ou la présence d’une sexualité lors d’une consultation gynécologique. En effet, certaines femmes naissent sans hymen, d’autres ont pu le rompre sans avoir de rapport sexuel. En France, l’ordre des médecins s’oppose à ce que des certificats de virginité soient délivrés. Cependant certains médecins peuvent accepter de faire de faux certificats de virginité dans le but de protéger des femmes soumises à des pressions ou à des violences familiales.