Tu viens d’apprendre que tu es enceinte mais tu n’y étais pas préparée ? Tu hésites à poursuivre ou à interrompre ta grossesse et tu ne sais pas comment prendre ta décision ?  C’est ton choix. Il est personnel.

Une décision personnelle

Certaines femmes et certains couples hésitent beaucoup à poursuivre ou non une grossesse. Le géniteur, tes parents ou d’autres personnes vont peut-être tenter d’influencer ton choix en fonction de leur vécu ou de leurs intérêts.

Quoi qu’il en soit, la décision finale d’interrompre ou de poursuivre la grossesse est personnelle, elle te revient à toi.

Une décision sous influence

Avoir un enfant (que ce soit le premier ou pas) est un événement qui peut avoir des conséquences à différents niveaux sur ta vie (personnelle, de couple, études, travail, finances, logement…).

Il se peut que ton entourage te donne des avis contraires sur le fait de poursuivre ou non une grossesse, ou fasse plus ou moins pression sur toi. Ainsi, tu pourrais être amenée à sacrifier ton désir de garder ou d’interrompre une grossesse pour sauver ta relation amoureuse, ton travail, ou pour ne pas aller à l’encontre de ta famille. Dans ces conditions, il est compréhensible d’hésiter.

Si tu es perdue, tu peux en parler dans un centre de planning familial où un·e conseiller·e pourra t’écouter, avec bienveillance et sans jugement.

Quelle part pour l’homme dans cette décision ?

Lorsqu’ils apprennent la grossesse de leur partenaire, certains hommes souffrent de se voir imposer ou retirer la possibilité d’être père. Ils peuvent se sentir exclus de la décision.

Il est possible que vous ne souhaitiez pas la même chose, et que le dialogue soit difficile. Vous pouvez en parler ensemble ou séparément avec un·e conseiller·e en centre de planning familial. Il existe aussi un numéro vert régional gratuit : 0800 08 11.

Tu peux également utiliser notre tchat pour échanger de manière anonyme avec nos conseiller·e·s.